Quelle solution radicale pour traiter l’acné ?

Les problèmes d’acné peuvent être un supplice à vivre au quotidien. En effet, difficile de se regarder dans le miroir et de découvrir un visage envahi par les boutons avec lequel vous n’arrivez pas à vous identifier. Et pourtant l’acné touche beaucoup de personnes et pas que des adolescents. Alors, oui, vos amis vous conseillent des méthodes de grand-mère dites naturelles, mais face à l’ampleur de votre détresse, vous recherchez plutôt une solution radicale. Découvrez ce que cet article vous propose pour lutter contre l’acné.

Se rendre dans un institut spécialisé en Suisse

Alors, pour être radicale, cette première solution pour traiter l’acné l’est vraiment ! Effectivement, se faire traiter contre l’acné en Suisse n’est pas une proposition anodine. De Genève à Lausanne en passant par Delémont, la Suisse est un berceau de technologies innovantes au service de votre beauté extérieure, garant de votre bien-être intérieur. Les instituts redoublent d’ingéniosité pour parfaire leur technique et proposer des traitements efficaces contre l’acné à l’instar de la HydraFacial. Cette solution est, en effet, un soin en profondeur visant à lisser les irrégularités et éliminer les points noirs dans un premier temps, mais aussi agir sur le long terme en régulant les excès de sébum dans un second temps. L’acné étant une affection des glandes qui produisent le sébum, les propriétés antioxydantes du traitement vont limiter cette production.

A lire en complément : Quelle brosse à dents électrique choisir ?

Suivre un traitement médicamenteux

Il est toujours recommandé de consulter un médecin spécialiste avant d’entamer un quelconque traitement contre l’acné. D’ailleurs, le dermatologue saura évaluer la gravité de votre situation et vous prescrire le traitement médicamenteux adapté tout en sachant que l’acné présente cinq stades de gravité. La solution peut aller d’un traitement de première intention à base d’application de rétinoïdes locaux pour l’acné légère (qui ne couvre pas encore la moitié du visage) jusqu’à la prise d’isotrétinoïne pour les stades d’acné avancés (avec des lésions et nodules). L’acné est une maladie qui nécessite un traitement long et progressif. En effet, rien que pour en apprécier l’efficacité, il faudra un délai de 3 mois avant de majorer ou modifier le traitement. Donc, il est judicieux de consulter dès les premiers stades, pendant que les comédons sur le visage se font encore rares, pour anticiper l’apparition des lésions.

Adopter les bons gestes au quotidien

Au risque de se répéter, l’acné ne va pas se soigner de manière radicale avec des remèdes de grand-mère et sans un traitement de fond. Par contre, pour ne pas aggraver la situation, il est indispensable d’adopter des gestes au quotidien même lorsque vous suivez déjà un traitement contre l’acné.

A voir aussi : Les différents types de maquillage des lèvres : dermopigmentation, maquillage permanent

Eviter de toucher le visage

Le premier geste pour lutter contre l’acné est d’éviter de vous toucher le visage, surtout lorsque les boutons apparaissent. En effet, lorsque vous touchez votre peau, vos mains transportent des bactéries en plus d’irriter la peau qui est déjà atteinte.

Stop aux produits comédogènes

Deuxièmement, vos pores sont déjà bouchés par les comédons ou les boutons : inutile d’en rajouter une couche avec des produits comédogènes tels que l’huile de coco, etc. Optez pour des produits à base d’eau et veillez à toujours vous démaquiller et bien laisser la peau respirer.

Toujours se protéger le visage

Troisièmement, lorsque vous devez vous exposer au soleil, protégez votre visage des rayons UV grâce à un grand chapeau et à une crème solaire adaptée. En effet, ils risquent de brûler les boutons et de vous laisser encore plus de cicatrices.

Revoir son alimentation

Enfin, privilégier une alimentation faible en graisses car le gras favorise l’apparition de l’acné. Lorsque vous consulterez votre médecin, ce dernier pourra aussi vous orienter sur la piste d’autres causes hormonales comme la prise de contraceptifs ou un syndrome des ovaires polykystiques dont l’arrêt pourra être nécessaire pour traiter votre acné.

ARTICLES LIÉS