Comment la mercerie traverse-t-elle les époques?

Les nouvelles tendances ont quelque peu mis à mal l’existence des merceries. Mais elles sont toujours sollicitées, car la fameuse boîte à couture n’a jamais disparu des foyers. Cette dernière a même fait un retour rassurant ces dernières années. Les merceries se font à nouveau désirer pour diverses raisons.

Que trouve-t-on réellement dans une mercerie ?

C’est un établissement de commerce comme tout autre. Dans une mercerie, on y vend généralement des outils de couture. Elle est plus orientée vers les particuliers qui ont des aptitudes à manier ces petits objets. Les merceries exposent entre autres des fils à coudre ou à broder ou encore des rubans et des boutons. Les aiguilles à coudre ou à tricoter se vendent aussi dans ces boutiques. Pour faire une liste plus exhaustive, on peut citer les ciseaux, les craies de tailleur, la dentelle, les cordons, les crochets ou les biais. Les essentiels comme les fermetures ou les agrafes font partie des produits vendus en mercerie.

A lire également : Comment être stylée femme ?

Comment s’est-elle réinventée ?

Le prêt-à-porter et les grands magasins représentaient des menaces pour la mercerie. Mais au fil des années, ce commerce s’est de nouveau imposé et est même devenu incontournable. Découvrez les principaux facteurs qui y ont contribué.

L’essor du concept fait main

Le Do It Yourself (DIY) est un concept très ancien. Les nouveaux modes de production ont entre temps plongé le fait main dans l’obsolescence. Mais le concept a fait son grand retour dans les tendances. Les médias populaires et les réseaux sociaux n’hésitent pas à porter haut les produits sortis de l’artisanat. Et c’est le milieu du vêtement qui suscite un plus grand intérêt. La customisation est devenue plus tentante, mais le fait main ne se résume pas à la personnalisation. Les personnes les plus inspirées créent même des pièces uniques juste avec des outils de couture. Le Do-It-Yourself est même devenu un business florissant via des plateformes dédiées. Ce revirement crée un besoin énorme en articles de mercerie et redonne à ces types de commerce leur gloire d’antan.

A lire aussi : Quelques idées de cadeaux à offrir à une femme

Le retour du tricot

Les préjugés sur le tricot disparaissent continuellement. Cette activité n’est plus liée automatiquement aux grands-mères. Les jeunes sont aujourd’hui animés par la même passion et une envie de se faire plaisir ou impressionner. Le tricot n’est plus réservé uniquement aux personnes d’un certain âge qui en font un passe-temps favori. Le savoir-faire a su se perpétuer et s’adapter à la mode. Cette prise de conscience de la nouvelle génération est profitable aux merceries qui fournissent l’essentiel des outils pour le bricolage.

Les nouvelles technologies

L’internet n’a pas eu raison de ce domaine d’activité, mais l’a plutôt propulsé dans une nouvelle ère. On constate une disparition des boutiques de mercerie dans les grandes villes. Mais l’activité se poursuit sur les sites d’e-commerce. Il est facile de constituer sa boîte de couture et de faire des achats bien précis en ligne. Les merceries sont plus proches des bricoleurs qui ont tous un smartphone ou une tablette pour commander à tout moment ce dont ils ont besoin.

ARTICLES LIÉS