Comment la mercerie traverse-t-elle les époques?

Les nouvelles tendances ont quelque peu mis à mal l’existence des merceries. Mais elles sont toujours sollicitées, car la fameuse boîte à couture n’a jamais disparu des foyers. Cette dernière a même fait un retour rassurant ces dernières années. Les merceries se font à nouveau désirer pour diverses raisons.

Que trouve-t-on réellement dans une mercerie ?

C’est un établissement de commerce comme tout autre. Dans une mercerie, on y vend généralement des outils de couture. Elle est plus orientée vers les particuliers qui ont des aptitudes à manier ces petits objets. Les merceries exposent entre autres des fils à coudre ou à broder ou encore des rubans et des boutons. Les aiguilles à coudre ou à tricoter se vendent aussi dans ces boutiques. Pour faire une liste plus exhaustive, on peut citer les ciseaux, les craies de tailleur, la dentelle, les cordons, les crochets ou les biais. Les essentiels comme les fermetures ou les agrafes font partie des produits vendus en mercerie.

A voir aussi : Comment choisir entre un groupe et un DJ pour un mariage à Lyon ?

Comment s’est-elle réinventée ?

Le prêt-à-porter et les grands magasins représentaient des menaces pour la mercerie. Mais au fil des années, ce commerce s’est de nouveau imposé et est même devenu incontournable. Découvrez les principaux facteurs qui y ont contribué.

L’essor du concept fait main

Le Do It Yourself (DIY) est un concept très ancien. Les nouveaux modes de production ont entre temps plongé le fait main dans l’obsolescence. Mais le concept a fait son grand retour dans les tendances. Les médias populaires et les réseaux sociaux n’hésitent pas à porter haut les produits sortis de l’artisanat. Et c’est le milieu du vêtement qui suscite un plus grand intérêt. La customisation est devenue plus tentante, mais le fait main ne se résume pas à la personnalisation. Les personnes les plus inspirées créent même des pièces uniques juste avec des outils de couture. Le Do-It-Yourself est même devenu un business florissant via des plateformes dédiées. Ce revirement crée un besoin énorme en articles de mercerie et redonne à ces types de commerce leur gloire d’antan.

A lire en complément : Les stratégies gagnantes des marques de mode mondiales pour rester au sommet de l'industrie

Le retour du tricot

Les préjugés sur le tricot disparaissent continuellement. Cette activité n’est plus liée automatiquement aux grands-mères. Les jeunes sont aujourd’hui animés par la même passion et une envie de se faire plaisir ou impressionner. Le tricot n’est plus réservé uniquement aux personnes d’un certain âge qui en font un passe-temps favori. Le savoir-faire a su se perpétuer et s’adapter à la mode. Cette prise de conscience de la nouvelle génération est profitable aux merceries qui fournissent l’essentiel des outils pour le bricolage.

Les nouvelles technologies

L’internet n’a pas eu raison de ce domaine d’activité, mais l’a plutôt propulsé dans une nouvelle ère. On constate une disparition des boutiques de mercerie dans les grandes villes. Mais l’activité se poursuit sur les sites d’e-commerce. Il est facile de constituer sa boîte de couture et de faire des achats bien précis en ligne. Les merceries sont plus proches des bricoleurs qui ont tous un smartphone ou une tablette pour commander à tout moment ce dont ils ont besoin.

Les innovations technologiques dans le monde de la mercerie

Les merceries ont aussi fait preuve d’innovation et de modernité en s’adaptant aux nouvelles technologies. La numérisation a apporté son lot de changements dans la manière dont les commerces doivent se positionner pour répondre à une clientèle toujours plus exigeante.

Les outils de gestion modernisés sont ainsi indispensables pour gérer l’ensemble des transactions, qu’il s’agisse du stock ou du traitement des commandes passées sur un site e-commerce. Ces solutions permettent d’avoir une vision globale et précise sur l’état du stock, mais aussi sur les flux financiers, ce qui est fondamental pour garantir une meilleure rentabilité.

La création de sites internet vitrine constitue aujourd’hui un passage obligé pour toute entreprise souhaitant avoir une présence effective en ligne tout en proposant ses produits aux clients dans le monde entier. Les plateformes sont souvent accompagnées d’une boutique en ligne exigée par les consommateurs : être présent partout où ils vont chercher leurs fournitures quel que soit leur emplacement géographique.

Le développement des applications mobiles dédiées à la couture et au tricotage propose différentes fonctionnalités telles que la consultation de modèles gratuits ou payants (PDF), le suivi de commande, etc. Et même si ces innovations technologiques peuvent sembler éloignées du domaine artisanal traditionnel qu’est celui des merceries, elles restent néanmoins très utiles afin d’accompagner cet univers vers plus de performance, notamment grâce à l’intelligence artificielle qui demeure indispensable dans l’amélioration continue et l’optimisation constante.

La technologie ne tue donc pas les métiers d’antan, elle permet de les moderniser tout en assurant leur pérennité. Les merceries ont su s’adapter aux technologies digitales pour mieux répondre à la demande et proposer des solutions toujours plus innovantes à leurs clients.

Dans cette ère numérique où le temps est un luxe, la mercerie doit être accessible rapidement et facilement pour tous ceux qui cherchent à faire usage de ses outils.

Les tendances actuelles dans la création de couture et de tricot

La couture et le tricot sont des activités artisanales qui ont toujours été populaires. Depuis quelques années, ces pratiques connaissent un regain d’intérêt et attirent de plus en plus de personnes.

Les tendances actuelles dans l’univers créatif de la couture se caractérisent par une grande diversité : les patrons à télécharger, les vêtements éco-responsables, la réutilisation de tissus anciens ou encore les techniques innovantes comme le ‘upcycling’.

Le ‘upcycling’, c’est quoi ? Il s’agit d’une technique qui consiste à récupérer des matériaux destinés au rebut pour leur donner une nouvelle vie. Cette pratique écoresponsable permet aux adeptes de la création textile d’exploiter pleinement leur imagination sans dépenser trop d’argent tout en participant activement à la préservation de l’environnement.

En matière de tricotage, on assiste aussi à une évolution notable depuis quelque temps. Les modèles traditionnels font place maintenant aux modèles modernisés et revisités avec des couleurs inédites et originales. Le choix du fil est capital.

Parmi les tendances marquantes observées cette année chez les passionnés(trices) du tricot figurent notamment : le chunky knitting • un type particulier où l’on utilise des aiguilles géantes pour créer des pièces épaisses et moelleuses • ainsi que le tricot modulaire, une technique qui consiste à assembler des carrés de tricot pour former un vêtement original.

Les idées créatives ne manquent pas : du sac en crochet aux chaussettes personnalisées, tout est possible. La tendance actuelle est donc clairement au ‘fait-maison’, à la personnalisation et à l’écologie.

Il semble que la mercerie ait encore de très belles années devant elle. Les nouvelles générations sont particulièrement friandes de ses produits artisanaux, écologiques et durables mis en valeur par ces tendances modernisant l’art millénaire du filage textile. Avec les innovations technologiques qui offrent plus d’accessibilité et de praticité dans cette activité artisanale traditionnelle, il y a fort à parier que son développement se poursuivra longtemps encore avec succès.

ARTICLES LIÉS