Étiquette à coudre pour vêtement : comment la personnaliser selon vos besoins

Si vos propres confections sont enfin prêtes pour la commercialisation, on vous félicite déjà. Cependant, avant de mettre sur le marché vos vêtements, il y a une dernière étape à passer : l’étiquetage. Les doutes et les hésitations reviennent : quelles étiquettes mettre sur ses vêtements ? Comment personnaliser ces étiquettes pour valoriser ses créations ? On répond à vos questions.

Choisir les étiquettes tissées

Vous l’avez sans doute remarqué : dans la collection des étiquettes à coudre pour vêtement, on a les étiquettes imprimées et les étiquettes tissées. On vous conseille de préférer les étiquettes tissées pour l’étiquette vetement. Ce type d’étiquette est en tissu et les marquages sont apposés par tissage de fils de polyester. Elles sont un peu plus chères que les étiquettes imprimées, mais elles permettent de véhiculer une bonne image de marque. En effet, ce sont les étiquettes les plus utilisées dans l’industrie de gamme.

A voir aussi : Peut-on mettre des extensions sur cheveux courts ?

Les étiquettes tissées sont également plus solides et plus résistantes. Les multiples lavages ne modifieront pas la forme de l’étiquette et les couleurs resteront également intactes. Si vous les cousez sur le col des vêtements, elles n’occasionneront aucune gêne pour celui qui porte votre création.

Les possibilités de personnalisation de ses étiquettes à coudre

En personnalisation de vos étiquettes pour vêtements, vous pourrez vous distinguer de la concurrence. La personnalisation doit alors être bien pensée pour faire de cette étiquette un atout marketing. La première option de personnalisation réside dans le choix de la matière dans laquelle seront faites vos étiquettes à coudre. On peut avoir des étiquettes en satin, en cuir, en coton, en polyester ou dans une matière écologique. Votre choix devra se faire en fonction du style de vos vêtements, du type de tissu que vous utilisez et aussi de vos préférences.

Lire également : Quelle est la meilleure couleur de coussin pour canapé gris foncé ?

Il faut par la suite se décider sur les dimensions de l’étiquette. Cette décision devra se prendre selon les informations que vous voulez apposer sur l’étiquette. Si vous ne comptez y mettre que votre logo, une petite de 15 mm de largeur venant de Nominette pourrait faire l’affaire. Si vous envisagez d’autres informations, prenez une étiquette de plus grande taille. Il faut que le texte sur votre étiquette soit lisible.

La personnalisation se poursuit dans le choix des couleurs pour le fond et le texte. Vous n’êtes pas obligé de rester sur la traditionnelle étiquette blanche. Pour apporter une note plus glamour au vêtement à travers cette étiquette, vous pouvez opter pour un tissage avec un fil pailleté. Vous aurez donc le nom de votre marque par exemple en doré ou en argenté.

Si vous comptez informer au maximum vos clients à travers cette étiquette, sachez que vous pouvez également opter pour les étiquettes pliables. Cette alternative vous évite de mettre sur une autre étiquette les informations sur l’entretien du vêtement.

Ce que vous devez et pouvez mettre sur l’étiquette de vos vêtements

Si vous vous êtes lancé dans cette aventure entrepreneuriale, c’est que vous avez déjà pris connaissance de la réglementation en vigueur. Cependant, nous allons faire un bref rappel sur ce que vous devez apposer sur l’étiquette des vêtements que vous allez commercialiser.

Sur l’étiquette d’un vêtement, notamment sur l’étiquette sur le col, on retrouve toujours le nom de la marque avec éventuellement son logo et la taille du vêtement. Dans ce cas, vous allez sûrement trouver une autre étiquette sur l’habit, fréquemment sur le côté intérieur.

C’est là qu’on retrouve la composition du vêtement. Précisons d’ailleurs que cette composition est une mention obligatoire. Si on se réfère à la réglementation de la DGCCRF, pour tous les vêtements commercialisés en France, cette composition doit obligatoirement être indiquée et détaillée en français.

En plus de la composition, depuis 2023, les fabricants de l’industrie textile doivent également faire connaître aux consommateurs l’origine de leurs produits. Ceci dit, la taille qui peut être mentionnée en chiffres ou en lettres ainsi que les indications sur l’entretien avec les différents pictogrammes sont des informations facultatives.

Voilà, les étiquettes, leurs options de personnalisation et ce que vous devez mettre dessus n’ont plus de secrets pour vous. Comme pour la conception, ne négligez pas l’étiquetage de vos vêtements pour vous démarquer de la concurrence, mais aussi pour véhiculer une image de marque.

ARTICLES LIÉS